[Test Blu-ray] Le Hobbit: La désolation de Smaug

Le blu-ray du film Le Hobbit : La désolation de Smaug dévoile ses trésors, sur Le Blu-rayphile.

hobbit-desolation-smaug-bluray-warnerLe Hobbit : La Désolation de Smaug

Titre original : THE HOBBIT: THE DESOLATION OF SMAUG

Un film de : Peter Jackson

Avec : Ian Mckellen, Martin Freeman, Richard Armitage, Benedict Cumberbatch, Evangeline Lilly, Lee Pace, Luke Evans, Ken Stott, James Nesbitt, Orlando Bloom

Après avoir survécu à un périple inattendu, la petite bande s’enfonce vers l’Est, où elle croise Beorn, le Changeur de Peau, et une nuée d’araignées géantes au cœur de la Forêt Noire qui réserve bien des dangers. Alors qu’ils ont failli être capturés par les redoutables Elfes Sylvestres, les Nains arrivent à Esgaroth, puis au Mont Solitaire, où ils doivent affronter le danger le plus terrible – autrement dit, la créature la plus terrifiante de tous les temps qui mettra à l’épreuve le courage de nos héros, mais aussi leur amitié et le sens même de leur voyage : le Dragon Smaug.

Audio : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1, Anglais Audiodescription, Français DTS-HD Master Audio 7.1, Italien Dolby Digital 5.1, Chinois Dolby Digital 5.1

Sous-titres : Anglais pour Sourds et Malentendants, Français, Italien pour Sourds et Malentendants, Néerlandais, Chinois

Micro-critique:

La critique du Blu-rayphile:

Vous pouvez retrouver la critique complète du film, en cliquant ici.

La critique de CeeSnipes:

Après un excellent premier épisode, qui a parfaitement su poser les bases de la nouvelle trilogie, le deuxième volet du Hobbit n’a plus à présenter ses personnages et passe donc son temps à aligner scènes d’action sur scènes d’action. Finie la sensation jeux-vidéo du premier, les morceaux de bravoure étant bien liés entre eux dans un scénario qui est encore bien trop long malheureusement. Partir 3 heures dans la Terre du Milieu ne devrait pas être un problème, mais ici tout prend franchement trop de temps. C’est dommage, car certaines séquences sont dantesques : la fuite dans la cave des araignées, le combat dans la ville de Bard et bien sûr le gros finale avec Smaug. Il faut donc signaler la qualité des effets spéciaux et des décors, qui sont fabuleux. Entre les énormes araignées très réalistes (brrr), la ville des humains, qui dépasse tout ce qu’a pu montrer Peter Jackson dans la précédente trilogie et bien évidemment l’immense Smaug, le film est splendide.

Cependant, il a aussi été tourné en HFR et en France, on n’aime pas l’innovation. En effet, juste une seule salle parisienne propose le film en HFR VO. De ce fait, il semblerait que nous manquerons l’effet de quelques grosses scènes clairement filmées pour ce format, il est donc dur d’apprécier à sa juste valeur une telle œuvre. Du côté des acteurs, deux nouveaux font leur apparition dans le monde de Tolkien, Luke Evans, parfait comme à l’accoutumée et Evangeline Lilly, qui interprète un personnage créée de toutes pièces par les quatre scénaristes et qui s’insère parfaitement à l’histoire sans jamais sembler être un rajout marketing. Le score d’Howard Shore est cependant bien moins inspiré que les quatre autres films de la grande saga.

 La Désolation de Smaug est un épisode de transition très réussi et annonce un final épique à la saga Tolkien. Ce sera la fin, sans doute et Peter Jackson ne doit pas se manquer. Le plus dur reste à faire.

Blu-ray:

Audio: La VO est plus précise et affûtée que la VF, avec un placement des dialogues plus juste et un équilibre avant-arrière mieux maîtrisé. Les voix sont plus appropriées à l’ambiance du film, celle de Smaug est caverneuse et participe grandement à l’immersion au cœur de l’action.

Vidéo: Des contrastes affûtés et une définition exemplaire, une image toujours aussi belle et typique mélangeant les prises du vues réelles captées en pleine nature, les reconstitutions en studio sur place en Nouvelle‑Zélande et l’imagerie virtuelle signée Weta Workshop. On se délecte de découvrir de nouveaux lieux comme Lacville, ou l’antre du dragon. Mention spéciale à Smaug, absolument magnifique de réalisme et présent tout au long d’une séquence conséquente. La photographie corsée en noir et fortement contrastée apporte la touche lugubre nécessaire au récit.

Bonus:

Disque 1:

  • La Nouvelle-Zélande: Pays de la Terre du Milieu, Partie 2 (7’11): Guide touristique promotionnelle pour la Nouvelle-Zélande, montrant les magnifiques lieux ayant servit aux tournages du film.

Disque 2:

  • Peter Jackson vous invite sur le tournage (40’36):
    • En compagnie du Hobbit (18’10): Il s’agit d’un documentaire très instructif sur une journée quotidienne durant le tournage de La désolation de Smaug. Cela débute par le réveil des acteurs vers 4 heure du matin, les équipes qui construisent le décor pour une scène durant la nuit, le petit déjeuner, le maquillage des acteurs, les répétitions entre les acteurs, le réalisateur et son équipe, où ceux-ci discutent de la manière dont la scène sera tournée, le tournage des scènes par le réalisateur et l’assistant réalisateur, le déjeuner et les divers anniversaires.
    • Une journée bien remplie (22’25): I l s’agit de la seconde partie du documentaire précédent, celui-ci débute sur l’après-midi d’une journée de tournage avec le quotidien des acteurs, le travail des équipes visuels, des artisans de Weta Workshop, des restaurateurs, des cascadeurs, l’élaboration des chorégraphies de combats, le tournage des scènes, la fin de tournage, les préparatifs pour le lendemain.
    • Clip de I see fire
    • Événement live: Dans la salle de montage (37’52): Vidéo de l’événement rencontre avec le réalisateur Peter Jackson via les écrans d’ordinateur pour les heureux possesseurs d’une copie zone 1 du Blu-ray du Hobbit : Un voyage inattendu. Chaque disque du Hobbit comprenait en effet un code d’accès, permettant d’accéder à une vidéo en direct. Pendant 37 minutes, le réalisateur accompagné de l’acteur Jed Brophy (qui joue le Nain Nori), présente une visite guidée des studios de Wellington où est construit l’adaptation cinéma du monde de J.R.R. Tolkien. Montage, motion capture, son… Les utilisateurs de Twitter pouvaient même poser des questions au réalisateur via le hashtag #AskPeterLive. Jackson dévoile quelques secrets sur La Désolation de Smaug.
  • Vidéos de production: Les vidéos de production suivantes sont issues du blog officiel du Hobbit et sont animées par Peter Jackson et l’ensemble de l’équipe du film. Elles dévoilent des aspects particuliers du tournage comme les accessoires et costumes, le quotidien des acteurs, leurs moments de détente ou encore l’enregistrement de la musique en compagnie du réalisateur et de Howard Shore.
    • Vidéo de production #11 – Introduction aux scènes de tournages supplémentaires (9’06)
    • Vidéo de production #12 – Récap des scènes de tournages supplémentaires, 1ère partie (8’20)
    • Vidéo de production #13 – Récap des scènes de tournages supplémentaires, 2ème partie (8’46)
    • Vidéo de production #14 – Bande-originale (10’28)
  • Bande-annonces
    • Bande-annonce 1 et 2
    • Un aperçu du Hobbit: La désolation de Smaug
    • Le Hobbit: Un voyage inattendu – Bande-annonce de la version longue
    • Jeu-vidéo Légo Le Hobbit – Bande-annonce
    • Jeu-vidéo Le Hobbit – Les royaumes de la Terre du Milieu – Bande-annonce

En somme, ce blu-ray du Hobbit est de bonne facture et nous met déjà l’eau à la bouche en attendant la version longue de La désolation de Smaug.

le-hobbit-la-désolation-de-smaug-coffret-collector-blu-ray-serres-livres01

Le Hobbit: La désolation de Smaug – Edition Collector Gardiens d’Erebor

Il existe aussi une édition collector qui contient en plus du combo Blu-ray 3D/Blu-ray/DVD, des statuettes/presse-livres à l’effigie des Gardiens d’Érébor, au prix de 89,99€

The following two tabs change content below.
Créateur et rédacteur en chef du blog "Le Blu-rayphile" Cinéphile depuis ma tendre enfance, je suis connu sous l’alias du Blu-Rayphile, du fait de mon amour pour le B-RD qui retranscrit à merveille le média qui à forger ma personne.

Derniers articles parLe Blu-rayphile (voir tous)