[Critique] Nos Pires Voisins 2

Nos Pires Voisins 2 Titre original : Bad Neighbours 2 Un film de : Nicholas Stoller Avec : Seth Rogen, Zack Efron, Rose Byrne, Chloé Moretz, […]

132511.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxNos Pires Voisins 2

Titre original : Bad Neighbours 2

Un film de : Nicholas Stoller

Avec : Seth Rogen, Zack Efron, Rose Byrne, Chloé Moretz, James Franco

Mac et Kelly Radner, pour l’arrivée de leur deuxième enfant, sont enfin prêts à franchir l’étape ultime vers la vie adulte et déménager en banlieue. Mais alors qu’ils mettent tout en œuvre pour vendre leur maison, une sororité d’étudiantes décomplexées succède à l’ancienne fraternité de Teddy, les surpassant largement en termes de débauche et tapage nocturne.
Les jeunes filles de Kapa Nu, Shelby flanquée de ses comparses, Beth et Nora, lassées du sexisme et de la rigidité du système universitaire, ont décidé de faire de leur QG l’antre de la contestation et de la liberté néo féministe. Et le fait que ce soit au cœur d’un quartier calme et résidentiel ne les en empêchera pas. Mac et Kelly avec l’aide de leurs amis Jimmy et Paula, vont transformer leur ancien ennemi juré Teddy, avec son charme et ses coups fourrés, en arme secrète.
Sa mission : infiltrer la sororité, la conquérir pour mieux la diviser, la détruire, pour la forcer à déménager. Mais c’est mal connaître les ressources aussi créatives
qu’implacables de cette bande déchainée d’amazones du XXIe siècle.

Vous voyez le ventre de Seth Rogen ? Cette bedaine grasse sur laquelle on ne pourra jamais simplement se poser mais bien s’enfoncer. Et bien ce ventre, c’est le cœur de l’humour de Nos Pires Voisins 2 : gras, jusqu’au bout. Assez anatomique comme intro, qu’en est-il de cette suite ?

478830.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

On vous parlait de son ventre…

DEMENAGE PAS TELLEMENT

Au fond, rien ne change, Nos Pires Voisins 2 reprend le même concept que le premier. Un couple affronte un groupe de jeunes venus semer la pagaille juste à côté de chez eux. L’idée de la suite n’est étonnamment pas bien inventive, car même si on change deux-trois paramètres à l’écriture, les enjeux restent les mêmes. En plus des enjeux, c’est l’humour qui reste le même. Parfois plus poussé, parfois moins, à vous de juger. Cela reste tout ce qu’il a de plus scatophile et trash, donc rien d’inattendu de ce côté-là. On notera aussi un montage très rapide qui rush énormément. Ce qui empêche la lisibilité de l’action. Un point formel malheureusement assez contemporain, qui donne une impression de film bâclé et mal réalisé.

Neighbors 2

« T’as tout compris ! »

Mais Nos Pires Voisins 2 semble être en premier lieu un film sans fond, simplement un produit de divertissement banal. Cependant le film se révèle être étonnamment plus intelligent (dans une certaine mesure) qu’imaginé. En effet, celui-ci porte un propos, assez minime -mais c’est le but- sur le féminisme ou le mariage gay. Nos Pires Voisins 2 est une œuvre étonnamment contemporaine et politique. C’est aussi tout simplement un film sur le passage à l’âge adulte ou l’autonomie recherchée à l’adolescence, qui sont des thématiques représentées de manière extravagante par Chloé Moretz et sa sororité. Tandis que Zack Efron représente la difficulté d’être un adulte et d’avoir des responsabilités. Tout cela est assez mécanique, mais le film a le mérite d’avoir recherché un propos et d’avoir une légère ambition politique.

Nos Pires Voisins 2 est, une comédie américaine trash, plus lourde que marrante. On accordera certains dialogues très drôle, et un dynamisme entre le couple Rogen/Byrne. Malgré tout, elle recherche un propos derrière le rire, même si la bêtise et le divertissement l’emporte. La réflexion ne vaut pas celle d’un Seth MacFarlane ou C’est la Fin par exemple, mais est dans la même veine.

The following two tabs change content below.

Guillaume DE CASTRO

Etudiant en cinéma, ma passion pour le cinéma est présente chez moi depuis toujours. La galette bleue est actuellement le meilleur moyen de vivre des sensations proche du grand écran aujourd'hui, c'est pourquoi je l'aime particulierement.

Derniers articles parGuillaume DE CASTRO (voir tous)