[Critique] Men & Chicken

Men & Chicken est un OVNI de cinéma avec Mads Mikklesen. Que vaut-il ?

436602.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxMen & Chicken

Titre original : Mænd & høns

Un film de : Anders Thomas Jensen

Avec : Mads Mikkelsen, David Dencik, Nicolas Bro, Nikolaj Lie Kaas, Søren Malling, Bodil Jorgensen…

A la mort de leur père, Elias et Gabriel découvrent qu’ils ont été adoptés et que leur père biologique, Evelio Thanatos, est un généticien qui travaille dans le plus grand secret sur une île mystérieuse. 
Malgré leur relation houleuse, ils décident de partir ensemble à sa rencontre. Arrivés sur cette île éloignée de la civilisation, ils vont découvrir une fratrie étrange et des origines inquiétantes. 
Il devient évident que, décidément, on ne choisit pas sa famille.

Particulier

Men and Chicken sort avec plus d’un an de retard par rapport à sa sortie initial. On y découvre un Mads Mikkelsen dans un rôle totalement inattendu. Si on le connait pour ses rôles internationaux tels que Le Chiffre dans Casino Royale, Hannibal ou bientôt dans Star Wars: Rogue One, Men and Chicken est l’occasion de l’entendre parler Danois.

Il apparaît ici dans un registre étonnant puisqu’il y joue un homme, Elias, à qui il manque une case au cerveau. Elias a un frère, Gabriel, qui, ont tous les deux, un père, enfin c’est ce qu’ils croient… Au moment de son décès, on leurs révèle qu’en réalité, leur père est l’un des derniers habitants d’une île assez particulière. Avec Gabriel, ils décident d’aller retrouver leur vrai père et ils y découvrent, par la même, des frères… assez spéciaux.

Hybride

Mænd og Høns Nikolaj Lie Kaas, Nicolas Bro, Mads Mikkelsen & Søren Malling Directed by Anders Thomas Jensen Produced by Tivi & Kim Magnusson M&M Production Photo Credit Rolf Konow

La famille écoute une histoire

L’intrigue du film tient d’un conte. Un conte macabre, certes, mais un conte. Car ici, ce n’est pas Cendrillon qui a perdu sa pantoufle, mais une famille qui a perdu son identité. C’est macabre, déjà, de par le titre qui fait l’affiliation entre des hommes et des poulets, mais aussi de par son ambiance décrépie, mortifère et malsaine… Cependant, le film tient bien du conte. Il reprend certains codes du genre, tel que le voyage initiatique des héros, qui doivent partir de chez eux afin de se trouver et de grandir, mais aussi par sa morale, qu’on ne dévoilera pas, mais qui est formellement merveilleuse (c’est un jeu de mot) !

Si l’œuvre tient du conte, c’est la seule affiliation claire et explicite que l’on peut faire avec toute autre forme de genre… Le film de Anders Thomas Jensen est aussi bien un film expérimental, qu’une comédie burlesque/satirique/ (anti)sociale ou qu’un film d’horreur… Men and Chicken tient par son ambiance, très particulière, mais fascinante. Imaginez un sanatorium isolé du monde, abandonné et dans lequel se promène des poules ou encore un bœuf, des créatures totalement absurde et une famille de frères totalement marginale… Le concept est particulier, et on admet que ça ne parlera pas à tout le monde…

Mænd og Høns Mads Mikkelsen & Nicolas Bro Directed by Anders Thomas Jensen Produced by Tivi & Kim Magnusson M&M Production Photo Credit Rolf Konow

La course de l’oie

Burlesque

Cependant, nous, ça nous parle. Men and Chicken c’est un des films les plus drôles depuis le début de l’année. Le film fait rire par son burlesque total. Chaque situation comique s’accumule jusqu’à l’épuisement, malheureusement parfois trop. C’est aussi un rire coupable qui nous prend quelque fois. On se sent coupable de rire de cette famille marginale et asociale. Dans ces moment-là, Men and Chicken aurait pu s’appeler Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ? Mais, à la différence près, que ce rire n’est pas l’objet de tout le film, et que lorsqu’il est présent, il semble réfléchit.

Conclusion

Men and Chicken c’est une fable de La Fontaine, malsaine, philosophique, voire quasi-onirique, qui propose une expérience très singulière. C’est très drôle, hilarant parfois, et ça pose une ambiance particulière qui vaut le détour. Mads Mikklesen apporte du crédit international à un tel projet, qui permet à l’homme et l’animal de cohabiter. Men & Chicken est un film complètement barré, trash et franchement drôle, à voir pour les curieux. Peut être qu’on ne choisit pas sa famille, mais vous pouvez choisir d’aller le voir.

The following two tabs change content below.

Guillaume DE CASTRO

Etudiant en cinéma, ma passion pour le cinéma est présente chez moi depuis toujours. La galette bleue est actuellement le meilleur moyen de vivre des sensations proche du grand écran aujourd'hui, c'est pourquoi je l'aime particulierement.

Derniers articles parGuillaume DE CASTRO (voir tous)