[Critique] Captain America: Le Soldat de l’Hiver

Est-ce que Captain America: Le Soldat de l'Hiver est meilleur que ses prédécesseurs de la phase 2?  Est-ce une bonne continuité aux aventures de Steve Rogers après Captain America: The First Avenger et Marvel's The Avengers? Est-ce qu'il réussi à mettre parfaitement en place le terrain pour Marvel's The Avengers: Age of Ultron?

captain-america---le-soldat-de-l-hiver-afficheCaptain America: Le Soldat de l’Hiver

Titre original : CAPTAIN AMERICA: THE WINTER SOLDIER

Un film de : Anthony Russo, Joe Russo

Avec : Chris Evans, Scarlett Johansson, Sebastian Stan, Anthony Mackie, Samuel L. Jackson, Emily VanCamp, Frank Grillo, Robert Redford

Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

winter-soldier-making-of-01Un volet attendu au tournant

Soyons honnête, depuis que la phase 2 du Marvel Cinematic Universe a débuté, nous avons enchaîné les films ayant une qualité plus que douteuse. Entre un Iron Man 3, avec sa star en roue libre et un scénario digne des films d’actions des années 1980, un Thor: le monde des Ténèbres, supérieur à son prédécesseur mais avec un antagoniste qui vole la vedette au héros, qui manque toujours de consistance, n’oublions pas la série Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. qui a commencé avec 10 épisodes digne des années 1980 avant de vraiment démarrer vers le milieu de saison.

CaptainAmerica-TheWinterSoldier-SteveRogersSi les pistes qui mèneront à Marvel’s The Avengers: Age of Ultron sont quasiment imperceptibles dans les précédents opus du MCU phase 2, Captain America: Le Soldat de l’Hiver se devait d’être l’élément décisif qui mènerait vers le final de cette phase manquant grandement de consistance. Car même si Les Gardiens de la Galaxie arrive cet été, il servira plus de passerelle vers The Avengers 3 que vers le second.

Donc les questions sont les suivantes: Est-ce que Captain America: Le Soldat de l’Hiver est meilleur que ses prédécesseurs de la phase 2?  Est-ce une bonne continuité aux aventures de Steve Rogers après Captain America: The First Avenger et Marvel’s The Avengers? Est-ce qu’il réussi à mettre parfaitement en place le terrain pour Marvel’s The Avengers: Age of Ultron?

captainamericaws_02Une remontée de niveau de la part de Marvel Studios…

Sans trop de surprises, Captain America: Le Soldat de l’Hiver est le meilleur film actuel de la Marvel Cinematic Universe Phase 2. Rien d’étonnant pour la suite d’un des meilleurs épisodes de la phase 1, hors Marvel’s The Avengers, à égalité avec le premier Iron Man. Ici pas de One Man Show à la Iron Man 3, pas de menace terrible mais sans aucun charisme à la Thor: le Monde des Ténèbres, ni d’humours omniprésent et d’histoire sans connections avec le S.H.I.E.L.D. comme les deux films précédemment cités. Ce volet de la phase 2 est celui qui est le plus ancré dans l’univers de Marvel Studios, créant ainsi des liens avec Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D., les comic-books et le futur de l’univers Marvel Cinematic.

winter-soldier-nick-furyComme annoncé, ce film est plus proche du thriller espionnage, que du simple film de super-héros et cela colle parfaitement avec le monde dans lequel évolue le personnage depuis le début. Si à cela on omet The Avengers, on passe du film de guerre avec un ennemi visible et les limites bien définies dans The First Avenger, au thriller d’espionnage avec un ennemi interne et les limites plus que nuancée dans The Winter Soldier. Car oui, ce deuxième opus du boy-scoot américain ne nécessite pas forcément le visionnage d’Avengers pour être compréhensible, vu que les événements de ce dernier ne sont pas obligatoire à la compréhension de l’intrigue, ce qui n’était pas le cas pour Iron Man 3 et Thor 2. On peut transposer les événements d’Avengers, à ceux du 11 Septembre 2001, sans qu’il y ait de faux raccords, vu que l’esprit dans lequel évolue ce monde est le même. L’intrigue est grandement inspiré par l’arc d’ED BRUBAKER sur le Winter Soldier (Captain America – La légende vivante) et relate les débuts de Crossbones (Captain America : L’hiver meurtrier pour mieux cerner le personnage)

Captain-America-The-Winter-Soldier-Photo-Promo-4Chris Evans, ne se contente pas de recycler ce qu’il a fait sur ses deux interprétations précédentes du personnage, mais incarne bien cette fois le Steve Rogers des comics, avec sa droiture, sa force, ses doutes et sa conviction à faire passer ses principes avant tout compromis sous prétexte de suivre les ordres sans poser de questions. Une émancipation bienvenue qui lui donne une réelle épaisseur. Il délivre à la perfection toute l’ambiguïté de son personnage, qui est avant tout, un homme déraciné, qui a tout perdu et qui cherche à se reconstruire. Et c’est en cela que les scènes intimistes en deviennent poignantes, comme les retrouvailles avec Peggy Carter, les flash-backs, la visite dans le musée dédié au héros. Il n’a pas pour autant décidé de rester figer dans le passé, en témoigne sa « To Do List » et son style de combat qui s’est amélioré. 

La symbolique du costume de Captain America
Le nouveau costume du Captain dans le film est un dérivé de celui du « Super Soldier » que porte le personnage dans les comics, durant l’arc Heroïc Age, qui matérialise l’allégeance de Rogers au S.H.I.E.L.D. Mais celle-ci sera remise en question quand celui-ci ne portera pas son casque ou lorsqu’il enfilera son costume du précédent film, quand le complot d’HYDRA sera découvert.

winter-soldier-slj-rrSamuel L. Jackson en Nick Fury bien plus impliqué que jamais, vu que le sujet du film est le S.H.I.E.L.D. et sa politique suite aux événements d’Avengers. On peut entrevoir les doutes et les suspicions auxquelles sont en proie son personnage vis-à-vis de sa propre organisation. 

Le pétard mouillé
Mais la fausse mort de son personnage, servant à révéler au grand jour le complot interne, est mal-emmenée et grille toute possibilité de susprendre le spectateur.
 Robert Redford qui interprète Alexander Pierce, le mentor de Nick Fury, peine à s’impliquer mais il sert plus de caution et d’évocation à sa filmographie riche en film d’espionnage que de personnage à part entière. 
Marvel illusionniste?
Alors que tout pouvait laisser croire que Alexander Pierce est Crane Rouge (le personnage à une fille et contrôle l’HYDRA) celui-ci s’avérera n’être qu’une personne normale. Marvel surprendra son public en dévoilant un autre antagoniste du passé de Captain: Armin Zola dans une version proche des comics et qui pourrait être le fameux Clairvoyant de la série Agents of S.H.I.E.L.D.

winter-soldier-falcon-catainLa véritable surprise se place dans le personnage joué par Anthony Mackie : le Faucon. En plus d’être incroyablement attrayant, son personnage offre une fraîcheur au film, du fait de son statut d’ex-parachutiste extérieur à l’univers du S.H.I.E.L.D. qui possède les mêmes valeurs que Steve Rogers. D’ailleurs, l’amitié entre ses deux personnages est plus crédible que celle d’Iron Man 3Le personnage du Faucon est visuellement plus proche de la version Ultimate Marvel, que des comics d’origine. Et on préfère dire tant mieux, car le costume de base fait plus penser au Village People ou la mascotte d’un fast-food qu’autre chose. C’est d’ailleurs lui qui aura droit aux meilleures scènes d’action du film.

4ox7…mais trop mécanique et prévisible.

Le gros défaut du film réside tout de même dans la réintroduction du personnage principale, son passé, ses soucis d’adaptation au 21ème siècle, la mise en place de nouveaux personnages et l’établissement de l’intrigue et des enjeux, ce qui fera en tout plus de 40 minutes. Le film aurait pu joué sur l’ambivalence avec le S.H.I.E.L.D., mais Marvel préfèrera jouer la carte de la sûreté avec le perpétuel combat entre le héros et son vieil ennemi, en y incorporant des personnages tertiaires de MCU, vu dans les courts-métrages, série et Iron Man 2Winter Soldier repose trop sur les codes du film d’espionnage, ce qui fait qu’un spectateur averti aura déjà deviné la fin avant que celle-ci arrive. La bande originale de henry Jackman est anecdotique par rapport au travail de Bryan Tyler sur Iron Man 3 et Thor : Le monde des Ténèbres. Elle reprend l’ambiance propre aux films d’espionnages, mais manque de thème fort.

Les personnages féminins ne sont pas assez mis en avant. Cobie Smulders est transparente et Scarlett Johansson en Black Widow n’a presque aucune autre qualité que d’être là pour que Rogers ait quelqu’un à qui parler et faire des running-gag. Dommage aussi de voir aussi peu Emily VanCamp dans le rôle de Sharon Carter, un personnage majeur des comics qui aurait mérité d’être creusé et Sebastian Stan dans un rôle plus physique mais trop mécanique et prévisible pour convaincre.

avengers-age-of-ultron-title

Les bases d’Avengers: Age of Ultron

Même si on en attendait plus, à la fin de cet opus, le statu quo de l’univers Marvel est totalement bouleversé.

Le nouveau statu quo du MCU
Le S.H.I.E.L.D. est démantelé, suite à l’infiltration d’HYDRA en son sein, les agents non compromis sont réaffectés à divers organismes (CIA, Stark Industries). Fury quitte le pays pour démanteler les dernières cellules d’HYDRA en Europe et Captain America part à la recherche de Bucky, accompagné du Faucon.

On peut désormais voir de façon plus clair les éléments qui mèneront à Age of Ultron: 

Hypothèse pour Age of Ultron
Tony Stark ayant renoncé à ses armures et le gouvernement américain réclamant un système de sécurité performant pour prévenir en cas de menace, va surement faire appel à lui pour concevoir une IA basé sur le modèle de JARVIS. Cette IA se fera contaminé d’une certaine façon par le programme de Zola et donnera naissance à Ultron, qui aura donc pour objectif l’extermination des sur-humains. Thor vivant désormais sur Terre, suite à l’approbation d’Odin/Loki, sera surement, avec le reste des Avengers, visé par l’IA qui voit en eux une menace! Cela permettra au Baron Von Strucker d’utiliser son arme secrète développer par l’HYDRA et le sceptre de Loki: Les jumeaux, Quiksilver et Scarlet Witch! Si cette hypothèse s’avère exacte,  alors ce film s’inspirera en partie du run de Brian Michaels Bendis sur Mighty Avengers (The Mighty Avengers : L’initiative Ultron)

Le sort d'Agents of S.H.I.E.L.D.
Mais le gros point d’interrogation revient à l’avenir réservé à Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D., car même si la série a eu un regain d’intérêt depuis son milieu de saison, le film selle le sort de la série.  Peut-être, il y aura une deuxième saison où les personnages travailleront en sous-terrain, pour démanteler les dernières cellules d’HYDRA.

En conclusion, Captain America: The Winter Soldier est le meilleur film de cette phase 2 du MCU. Il ne rivalise pas avec son prédécesseur qui avait une âme, mais propose enfin un vrai changement dans les films Marvel Studios, qui est bien venu.

Les attentes pour les éditons collectors

La première édition collector annoncée est le coffret pré-réservation FNAC vu ultérieurement, qui contiendra bon nombre de goodies discutables.

Nous pouvons aussi supposer qu’Auchan et/ou Zavvi sortiront un steelbook reprenant l’un des posters promotionnels.

Amazon ne manquera pas cette occasion pour nous sortir, un coffret avec une statuette tirée du film. Sûrement le Winter Soldier ou le bouclier de Captain America.

Mais nos attentes se tourneront plus vers, le coffret « hypothétique » Marvel Cinematic Universe Phase Two, que Disney préparera à la sortie de Marvel’s The Avengers : Age of Ultron. Qui nous l’espérons contiendra: Iron Man 3, Thor: The Dark World, Captain America: The Winter Soldier, Guardians of The Galaxy, Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. saison 1 (et 2?) et Marvel’s The Avengers: Age of Ultron.

Voici un fan-made de Mr.Steiners, imaginant ce à quoi pourrait ressembler le coffret MCU2, en basant sur le précédent.

Voici un fan-made de Mr.Steiners, imaginant ce à quoi pourrait ressembler le coffret MCU2, en basant sur le précédent.

Avengers universe HS#2: Captain America, le soldat de l’hiver – le prologue du film (en français)

Marvel’s Captain America: The Winter Soldier Prelude (en anglais)

Marvel’s Captain America: The Winter Soldier: The Art of the Movie Slipcase

The following two tabs change content below.
Créateur et rédacteur en chef du blog "Le Blu-rayphile" Cinéphile depuis ma tendre enfance, je suis connu sous l’alias du Blu-Rayphile, du fait de mon amour pour le B-RD qui retranscrit à merveille le média qui à forger ma personne.

Derniers articles parLe Blu-rayphile (voir tous)